Aunay en Bazois château : Différence entre versions

De Wiki58
(Situation géographique)
 
(2 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
  
[[Image:Chateaux-Aunay.jpg|thumb|left|façade O et flanc N du château d'Aunay]]
+
[[Image:Chateaux-Aunay.jpg|400px|right|façade O et flanc N du château d'Aunay]]
*'''Situation'''
+
=== Situation géographique ===
  
A 8km au nord de Châtillon-en-Bazois, sur la RD 945.
+
A 8km au nord de [[Châtillon en Bazois|Châtillon-en-Bazois]], sur la RD 945.
  
 
Propriété privée, dans la partie la plus haute de l'agglomération.
 
Propriété privée, dans la partie la plus haute de l'agglomération.
  
*'''Histoire'''
+
=== Histoirique ===
  
 
Le fief d'Aunay est dans la famille Pioche jusqu'au milieu du XVIe siècle. Les seigneurs résidaient, au début, dans la château qui pris nom de ''Bas Fort'' après qu'une forteresse appelée ''Haut Fort'' eut été édifiée dans la seconde moitié du XVe siècle. Celle-ci fut endommagée pendant les guerres de Religion, tandis que le Bas Fort était complètement détruit. Le Haut Fort fut profondément remanié au XVIIe siècle, notamment par Jacques-Louis de Mesgrigny qui, en 1680, épousa Charlotte Le Prestre, l'une des filles du [http://fr.wikipedia.org/wiki/Vauban Maréchal de Vauban]. Aux Mesgrigny succéda en 1738 Louis Le Pelletier de Rosambo dont la descendance a tenu Aunay jusqu'en 1963.
 
Le fief d'Aunay est dans la famille Pioche jusqu'au milieu du XVIe siècle. Les seigneurs résidaient, au début, dans la château qui pris nom de ''Bas Fort'' après qu'une forteresse appelée ''Haut Fort'' eut été édifiée dans la seconde moitié du XVe siècle. Celle-ci fut endommagée pendant les guerres de Religion, tandis que le Bas Fort était complètement détruit. Le Haut Fort fut profondément remanié au XVIIe siècle, notamment par Jacques-Louis de Mesgrigny qui, en 1680, épousa Charlotte Le Prestre, l'une des filles du [http://fr.wikipedia.org/wiki/Vauban Maréchal de Vauban]. Aux Mesgrigny succéda en 1738 Louis Le Pelletier de Rosambo dont la descendance a tenu Aunay jusqu'en 1963.
  
 +
== Bibliographie ==
  
 
+
* Le guide des châteaux de France - Nièvre, par Raymond Colas - Editions Hermé 1986
''Source : Le guide des châteaux de France - Nièvre, par Raymond Colas - Editions Hermé 1986''
 
  
 
[[Catégorie:Châteaux]]
 
[[Catégorie:Châteaux]]
 
[[Catégorie:Architecture]]
 
[[Catégorie:Architecture]]

Version actuelle datée du 13 janvier 2020 à 21:21

Château d'Aunay en Bazois

façade O et flanc N du château d'Aunay

Situation géographique

A 8km au nord de Châtillon-en-Bazois, sur la RD 945.

Propriété privée, dans la partie la plus haute de l'agglomération.

Histoirique

Le fief d'Aunay est dans la famille Pioche jusqu'au milieu du XVIe siècle. Les seigneurs résidaient, au début, dans la château qui pris nom de Bas Fort après qu'une forteresse appelée Haut Fort eut été édifiée dans la seconde moitié du XVe siècle. Celle-ci fut endommagée pendant les guerres de Religion, tandis que le Bas Fort était complètement détruit. Le Haut Fort fut profondément remanié au XVIIe siècle, notamment par Jacques-Louis de Mesgrigny qui, en 1680, épousa Charlotte Le Prestre, l'une des filles du Maréchal de Vauban. Aux Mesgrigny succéda en 1738 Louis Le Pelletier de Rosambo dont la descendance a tenu Aunay jusqu'en 1963.

Bibliographie

  • Le guide des châteaux de France - Nièvre, par Raymond Colas - Editions Hermé 1986