Anec-nai-née de mère inconnue

De Wiki58

Le directeur des Contributions Directes assume

Le 16 janvier 1807, à Chevenon, le maire reçoit la déclaration de naissance d'une petite fille, Albertine Elisabeth Alexandrine, par un homme qui se prétend le père de l'enfant, mais sans préciser le nom de la mère :

«L'an mille huit cent sept et l'an trois de l'empire français, le seizieme jour du mois de janvier, heure de quatre du soir, par devant nous Charles Guerot Maire et officier de Chevenon, canton de Nevers departement de la Nievre est comparu le Sieur albert Joseph Boniface hennet Directeur des contributions du departement de la Nievre domicilié à Nevers lequel nous a declaré que ce jourdhui heure de onze du matin il est né un enfant du sexe féminin qu'il nous présente et auquel il déclare donner le prénom de Albertine Elisabeth alexandrine se reconnaissant pour être le pere de cet enfant, lequel enfant est né en la maison du nommé jean perret jardinier aux colons commune de chevenon.....»

On aurait pu croire à un oubli. Mais non, quinze jours plus tard, lors du décès de l'enfant, c'est le jardinier chez qui elle a vécu (le grand-père ?) qui en fait la déclaration. La mère n'est toujours pas citée. Il s'agissait bien sûr d'un enfant naturel, puisqu'à l'époque Albert Hennet, natif de Paris, Directeur des Contributions directes du département, était veuf depuis plus de 6 ans.

3 ans après, le 27 décembre 1809, il se remariera à Nevers avec une veuve, Elisabeth Pierrette Fromantin. Ils auront au moins un enfant, Ernest Pierre Virginie, tout juste neuf mois après la noce.


Brigitte Foudrier - septembre 2008