61e régiment d’infanterie territoriale

De Wiki58
Révision datée du 19 novembre 2016 à 07:12 par Admin (discussion | contributions) (Page créée avec « ===Les régiments d'infanterie territoriale=== En principe, les soldats des RIT ne doivent pas aller en première ligne : ils ont un emploi de surveillance (frontières, d... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Les régiments d'infanterie territoriale

En principe, les soldats des RIT ne doivent pas aller en première ligne : ils ont un emploi de surveillance (frontières, défenses des forts et casernes, des ponts, des voies de chemin de fer…). Avec le durcissement du conflit et les lourdes pertes subies, de nombreux hommes âgés des RIT, se retrouvèrent en première ligne. Certains trouvèrent même la mort.

Historique du 61e

61e RIT historique.jpg
  • Le 2 août 1914, premier jour de la mobilisation, arrivent à Cosne tous les officiers du bataillon et les premiers éléments mobilisés.
  • Dès la première heure de l'après-midi, les officiers reconnaissent les emplacements réservés à leurs compagnies pour y être constituées, habillées, équipées, et y recevoir l'armement, les munitions et les vivres. Ce sont les importants bâtiments du centre de la ville : l'usine des Forges, Tivoli, le Théâtre, le Palais de Justice.
  • Les voitures du 85e régiment d'infanterie y transportent matériel, vivres et munitions, et immédiatement, dans un élan unanime, commence cette importante opération qui se continuera sans interruption, pendant le jour et pendant la nuit, les 2, 3 et 4 août.
  • Les hommes arrivent en silence et dans un état d'esprit remarquable ; ils s'aident mutuellement, et dès la soirée du 4 août, le 3e bataillon du 61e Régiment territorial d'infanterie équipé, habillé, ses équipages au complet, ayant touché ses vivres et ses munitions, est prêt à partir à l'effectif de 10 officiers et 991 hommes.
  • L'heure du départ ne se fera d'ailleurs pas attendre. A 22 heures, le bataillon reçoit l'ordre de se tenir prêt à quitter Cosne, et le 5 août, à 3 heures 25, sous la conduite du capitaine Finestre, commandant le bataillon, il se rend à la gare où il s'embarque pour l'Aube.
Poseurs d'aiguilles
De nuit en 2008
De jour en 2015


Source: 3e Bataillon. 61e Régiment Territorial d’Infanterie. Historique de la Campagne 1914-1918. Cosne, Imprimerie Bourra, s.d.

--Patrick Raynal 19 novembre 2016