Beaulieu Michaugues Dompierre fusion

De Wiki58

Trois communes de la Nièvre fusionnent

C’est une première et ce sera, pour 2015, un cas unique. Trois communes du canton de Corbigny - Beaulieu, Michaugues et Dompierre-sur-Héry - ont fait le choix de s’unir pour ne former, à partir du 1er janvier 2016, qu’une seule entité : la commune de Beaulieu. Un bouleversement historique et géographique qui s’inscrit dans le cadre de la loi 16 mars 2015 relative à l’amélioration du régime de la commune nouvelle.

Garder une voix au sein de la future intercommunalité

À l’heure où se dessinent de grandes régions et où s’esquissent de grandes intercommunalités, Beaulieu, Michaugues et Dompierre-sur-Héry ont fait le choix de devenir une grande (ou une « plus grande », plutôt) commune. 174 habitants. Et ce n’est pas sans lien avec le big bang territorial en cours. Pour les maires de ces villages, il s’agit bien, en se rassemblant, de garder une voix. De conserver une aptitude à dire qui l’on est et de porter les revendications d’un territoire.

Trente minutes pour dire oui à la nouvelle commune

La conviction était ferme. Restait à la partager avec les habitants des trois communes. Trois réunions publiques ont permis cet été de présenter le projet de fusion et d’en débattre. Trois réunions sans opposition sur la démarche. Des applaudissements ont été entendus, même. Soutien de la population et unanimité au sein des conseils municipaux. Le 11 septembre, ils se sont réunis à dix-neuf dans la mairie de Beaulieu. Le même jour, au même moment, trois délibérations concordantes. Ouverture de session à 20 h. « À 20h30, c’était plié. »

Trente minutes pour acter la naissance d’une commune. Pas une voix n’a manqué.


Source: Journal du Centre du 7 novembre 2015


--Patrick Raynal 8 novembre 2015 à 08:41 (CET)